navigation

Tournage: Sixème jour (suite) 7 novembre, 2010

Posté par estermann dans : Lire tout le journal,Tournage jour , trackback

Des gamins pas faciles à gérer

- Gakik n’est pas si bien que cela, dès que la caméra est sur lui, il se fige. Je n’arrive pas à casser la glace, il faudrait plus de répétitions. En fait, on manque de temps. Une semaine, c’est trop court, dit Lévon, le réalisateur. Dans certains films les enfants sont tellement naturels, confondants de vérité. Comment font les réalisateurs pour obtenir ce résultat ? 

- Ce n’est que du travail, dit Ani, l’assistante artistique, il faut répéter plusieurs mois, pour que les enfants puissent se lâcher devant la caméra. 

- Le grand est mieux, et celui qui porte un Marcel jaune aussi. Où l’as-tu trouvé ? 

- Sur le décor, il regardait le tournage, c’est lui aussi qui démarrait à chaque fois la grue, repond Lévon. 

- C’est le fils du grutier ? 

- Non, c’est juste un gamin débrouillard du quartier qui traînait par-là. 

0172.jpg

- Gakik, en jouant remonte une mèche de tes cheveux. 

Le réalisateur regarde le petit droit dans les yeux, regard vert contre regard bleu, deux gars du pays, qui appartiennent à la même terre. 

- Tu as compris! 

Le petit fait signe de la tête pour acquiescer. 

- Silence, on tourne. 

Les enfants jouent dans le décor de la fontaine, imitant la guerre, jeux de pistolet qui résonnent de leurs cris contre son imposante structure de fonte noire. 

- Tu n’as pas fait ce que l’on te demande. Pourquoi? Tu n’as pas compris ? 

Les yeux verts de l’adulte dans les yeux clairs butés, enfantins. 

- J’ai compris, mais ce geste, je ne le ferai pas. 

Deux petits gamins aux yeux bleus, cheveux noirs, viennent sur le tournage avec leur grand-père. 

- Qu’est-ce que cela ? 

Ils sont endimanchés, nœuds papillon, pantalons noirs, chemises blanches, impeccablement repassées. 

- Je t’ai déjà dit des vêtements usés, un peu abîmés, voire salis. J’ai dit cela déjà, et pas qu’une seule fois !! 

- Nous n’avons pas de vêtements comme cela chez nous. 

Les deux petits regardent tristement par terre, creusant légèrement le sol de leurs souliers vernis. 

- Si ça te convient pas, je ramène les petits à la maison. 

- Oui, c’est ça, va, dit le réalisateur hors de lui, rageant comme le vent qui se lève d’un coup. Lévon a donc pris le garnement du quartier au Marcel jaune, mettant en valeur sa musculation de petit homme, malgré ses 13 ans. Il a parfaitement joué, le petit gars du terrain vague. Le ciel était beau, un crépuscule dégradé de gris entre les ruines, la fontaine monumentale découpant sa triste masse de fonte noire, grandiose et inutile. 

0332.jpg

- C’est étrange d’aborder un pays uniquement par sa tristesse, le naufrage de ses ruines. 

- Vous auriez pu faire après le tournage un peu de tourisme. 

- Oui, on n’a pas le temps, c’est dommage. 

- Il y a de beaux coins, quelques îlots magnifiques entre deux pans de terre aride, effondrée. 

 

Une décoratrice en herbe sur le terrain

 

La productrice, Jennifer, attend le taxi à la porte de l’hôtel. 

- Comment lui dire que je vais sur le décor ? Ils ne parlent pas l’anglais, moi je n’ai pas encore appris leur langue. 

- Ne t’inquiète pas toute la ville sait qu’il y a des Français qui tournent dans les baraques, sur les terrains vagues. 

- On devient célèbres. 

- Toute la ville sait, c’est une petite ville, tout le monde sait tout à chaque instant, c’est pourquoi il n’y a pas de criminalité. 

- C’est vrai que l’on peut se promener à toute heure dans les rues excentrées, on n’a pas peur, même en tant que femme. 

- Oui, c’est pour cela, cette tranquillité, chacun sachant ce que l’autre fait. 

 Jennifer, une lampe orange à la main enveloppée  dans une couverture rouge frangée de jaune, attend le taxi qui la mènera au décor. 

- Je ne sais pas si c’est avec ça que tu gagneras le Lutin de la décoration!

- Moi, non plus, j’ai pris ce que je pouvais à l’hôtel pour mettre dans la petite baraque. 

- On a pris aussi des choses chez la mère du réalisateur, quelques tabourets en sky gris et une vieille lampe. 

img4113.jpg

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

MoviesNewsBooks. |
cine ketezeau |
Kiefer Sutherland Filmographie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Twilight, The vampire diari...
| Play it again, Sam
| CABINE OF THE DEAD