navigation

Préparation: Cinquième jour 18 novembre, 2010

Posté par estermann dans : Lire tout le journal,Preparation du tournage , trackback

Le travail avec les comédiens continue

Gérald Papasian est là, un comédien de la diaspora qui joue dans les spectacles d’Irina Brook.  Lévon, le réalisateur,  donne ses instructions : « Mes chéris, s’il vous plaît, soyez naturels, tout artifice tuera le film ». 

Lévon et Gérald

Lévon présente le chauffeur de taxi, le prend amicalement par les épaules : « Je vous charge vous acteurs professionnels de révéler à cet homme son talent, pour lui prouver qu’il a fait une erreur en devenant chauffeur de taxi ».  

p10000891.jpg

Le chauffeur rit, il est aux anges, il sourit de sa bouche édentée comme un enfant devant le sapin de Noël.

p10001031.jpg

C’est au tour d’Ani Hamel, la directrice artistique, de travailler avec eux. « Il faut que les acteurs comprennent que dans la tragédie de ce que les gens vivent, il y a de l’humour, de la fraternité. Ils n’avaient pas compris cela, ils jouaient de façon trop dramatique. Ils commencent à prendre de la distance et à s’amuser. Mais en tout cas ils sont très motivés ».

p1000100.jpg

Pendant ce temps dans la salle étouffante, les femmes s’éventent avec des éventails asiatiques décorés de fleurs de cerisiers japonais, ourlés de dentelles noires. Il y a deux brocs d’eau sur la table et un seul verre, chacun boit à son tour, on dirait le vin de messe qu’on se partage en signe de fraternité. 

- Comment ressens-tu ton personnage ? 

- Pour moi, mon personnage est une femme égoïste, aigrie qui vit seule et qui rêve devant les séries arméniennes à la télévision de vivre dans la capitale, mais en même temps elle aime la petite, même si elle ne veut pas le montrer et qu’elle est brusque avec elle. 

- Pour moi, mon personnage est une veuve qui est submergée, angoissée par les bêtises de son fils, mais qui est quand même à l’origine de la sensibilité artistique de Gakik. 

- Pour moi, mon personnage est secrètement amoureux de la veuve. 

- Pour moi, mon personnage est un imbécile qui pense tout savoir sur tout, un arriviste qui croit qu’il est arrivé quelque part alors qu’il est au bout de nulle part. 

Commentaires»

  1. Quel plaisir de lire ton blog et de suivre cette aventure que représente un tournage d’un film. J’en ai toujours été curieuse … Pour moi cela tient d’un gros travail, d’une patience et d’une persévérance liés à la motivation sans doute. Les gens sont si difficiles à gérer, les impondérables de la nature aussi. Je comprends bien les problèmes liés à l’abandon du bateau par les mousses…
    aussi !

Laisser un commentaire

MoviesNewsBooks. |
cine ketezeau |
Kiefer Sutherland Filmographie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Twilight, The vampire diari...
| Play it again, Sam
| CABINE OF THE DEAD